Projet Live Tweet

Objectifs : former des lycéens de la voie professionnelle au live tweet et les faire retranscrire via Twitter une conférence scientifique au salon Futurapolis de Toulouse (mai 2014)

Ce projet pédagogique est inspiré d’une initiative de Relais d’Sciences à Caen : en 2013, des lycéens avaient été formés à la pratique du Live tweet pour relayer la conférence annuelle Grand Témoin de Relais d’Sciences. Le projet a beaucoup plu à l’équipe de Science Animation Midi-Pyrénées, représentée par Audrey Bardon (médiatrice scientifique), qui s’est lancé dans l’aventure avec deux enseignantes documentalistes Hélène Baussard et Florence Canet, deux enseignants de discipline Mme Rozenbaum (Math-sciences Muret) et M. Olivier (Électrotechnique – Valence d’Agen). Le projet a été réalisé en parallèle dans deux lycées professionnels de l’Académie de Toulouse et a donc concerné deux classes de bac professionnel (20 élèves de seconde bac pro ELEEC et MVA au Lycée Jean Baylet de Valence d’Agen, et 1re bac pro TCFA au Lycée Charles de Gaulle de Muret).

L’objectif pédagogique, dans une démarche d’éducation aux médias et à l’information (EMI), était de former des élèves de la voie professionnelle à une utilisation de Twitter dans un cadre professionnel et dans une démarche de culture scientifique, via la pratique du Live-Tweet qui consistait dans le cas présent à retranscrire en direct via Twitter une conférence scientifique. Le projet devait permettre également de valoriser les filières professionnelles des deux établissements scolaires, et apporter aux élèves des éléments d’une culture scientifique. Les élèves ont suivi une phase de formation à l’outil et à ses usages (six séances pédagogiques d’une à deux heures selon les lycées), tandis que l’objectif final était de se rendre avec les deux classes au congrès Futurapolis (mai 2014 à Toulouse), afin que les élèves retranscrivent une des conférences en direct. La formation devait permettre de travailler à la fois les notions de réseau social, d’identité numérique et de production numérique, la pratique de l’outil de microblogging en mode professionnel, et la rédaction de textes courts (140 caractères) dans une démarche d’apprentissage de la langue française à des fins de communication. Elle avait pour objectif de développer chez les élèves la capacité de synthétisation de l’information, l’usage d’un outil numérique (Twitter) et l’acquisition de certains éléments d’une culture scientifique. Les élèves étaient ainsi les acteurs d’une production numérique collective, dans un esprit de mutualisation (Domaine 5 du B2i Lycée, Communiquer travailler en réseau et collaborer, item 5.4) et apprenaient également à s’exprimer via les réseaux en identifiant la qualité de l’espace de publication (même domaine, item 5.5).

Très motivés et acteurs véritables de leur formation à Twitter, les élèves des deux groupes classe ont su s’approprier le projet et le mener à terme jusqu’aux deux conférences du 15 mai 2014. Ils se sont énormément investis, réalisant le travail demandé sur Twitter hors la classe et twittant parfois même durant les vacances scolaires (!) ; ils ont fait preuve de sérieux et de maturité lors des deux conférences alors qu’ils étaient les seuls élèves parmi un public d’adultes et de spécialistes du sujet des conférences. Au-delà de la production finale (les deux live-tweets, dont les storify témoignent), le projet est une réussite à ce niveau : des élèves de filières professionnelles sont capables, si un projet pédagogique novateur et ambitieux leur est proposé, de s’y investir, de travailler, de ne pas ménager leurs efforts et d’être sérieux sur plusieurs semaines pour voir ce projet aboutir. Cette expérience oppose donc un sérieux démenti à la morosité ambiante qui entoure souvent l’ambition et le sérieux des élèves des filières professionnelles.

Le projet a bénéficié du soutien de l’association Science Animation en Midi-Pyrénées, représentée par Mme Audrey Bardon, qui a participé à l’élaboration du scénario pédagogique et est intervenue lors de certaines séances pédagogiques ; et de la MANE Toulouse. Un partenariat avec Le Point, organisateur de l’évènement Futurapolis, a permis d’inviter les élèves et leurs enseignants à deux conférences pour réaliser le live-tweet en présentiel à Toulouse.

Hélène Baussard et Florence Canet

Présentation du projet :

Laisser un commentaire